RéfleXions en Gynécologie Obstétrique la revue

Comptes-rendus de congrès en Gynécologie Obstétrique

4èmes Assises nationales de gynécologie - [Mai-Juin 2013]

Catherine Azoulay - Paris

Session Fertilité : Préservation de la fertilité: pourquoi ? pour qui ?Joëlle Belaisch-Allart (Sèvres) En France, les lois de Bioéthique, de 2004 et 2011 prévoient qu’«en vue d’une réalisation d’aide médicale à la procréati on,toute personne peut bénéficier du recueil et de la conservation de ses gamètes ou de tissu germinal … lors-qu’une prise en charge... lire la suite

6èmes Assises Françaises de Sexologie et de Santé Sexuelle : Sexologie d’Hier et d’Aujourd’hui

Marie Veluire - Athis Mons

Cette 6ème édition des Assises Françaises de sexologie avait pour thème la sexologie d’hier et d’aujourd’hui. En effet, la sexologie a beaucoup évolué depuis 20 ans, dans tous les domaines, aussi bien dans la prise en charge psychothérapeutique, que sur le plan pharmacologique. Ce congrès s’était donné pour but de remettre en perspective ces évolutions.  L’homme, a comme souvent, été à l’honneur que ce soit à propos de la dysfonction... lire la suite

[GynéPôle 2013] Du léïomyome au sarcome

PIERRE-ALEXANDRE JUST, MARIE-CECILE VACHER-LAVENU, JESSICA DOSPEUX, CELINE MUSSET, JEAN-LUC BRUN, THIBAULT CARTERET, ANTOINE ITALIANO

Le léïomyome est-il un précurseur du sarcome ? PIERRE-ALEXANDRE JUST, MARIE-CECILE VACHER-LAVENU marie-cecile.vacher-lavenu@cch.aphp.fr Service de Pathologie, Hôpital Cochin, 27 rue du Faubourg Saint-Jacques, 75679 Paris cedex 14. Les tumeurs musculaires lisses de la sphère génitale féminine ne suivent pas la classification ni les critères de diagnostic des tumeurs musculaires lisses dites des tissus mous (critères de la Fédération des Centres de Lutte Contre le Cancer). Ces... lire la suite

[GynéPôle 2013] Place de l’imagerie interventionnelle

HERVE TRILLAUD - herve.trillaud@chu-bordeaux.fr Service de Radiologie, Hôpital Saint André, 33075 Bordeaux

Quand penser à l’imagerie interventionnelle ?HERVE TRILLAUD - herve.trillaud@chu-bordeaux.fr Service de Radiologie, Hôpital Saint André, 33075 Bordeaux L’embolisation des artères utérines (EAU) dans le traitement des myomes symptomatiques par des techniques de radiologie interventionnelle est une alternative peu invasive avec des indications plus larges selon la taille et la localisation du fibrome. Cette technique initiée par Ravina et Merlan en 1995 en France s’impose progressivement comme une... lire la suite

[GynéPôle 2013] Place de la myomectomie

CLAUDE HOCKE - claude.hocke@chu-bordeaux.fr Pôle d’Obstétrique Reproduction Gynécologie, Centre Aliénor d’Aquitaine, Hôpital Pellegrin, 33076 Bordeaux

Myomectomie : techniques et indicationsCLAUDE HOCKE - claude.hocke@chu-bordeaux.frPôle d’Obstétrique Reproduction Gynécologie, Centre Aliénor d’Aquitaine, Hôpital Pellegrin, 33076 BordeauxLes myomes sont des tumeurs bénignes fréquentes développées au dépend du muscle utérin. La prise en charge conservatrice possible est radiologique (embolisation, ultra-sons focalisés) ou chirurgicale.Le choix entre les techniques chirurgicales et radiologiques dépend de plusieurs facteurs : le nombre des myomes, leur topographie, leur taille, l’âge de la... lire la suite

[GynéPôle 2013] Quelle imagerie ?

H. Marret

Qu’attend le clinicien de l’imageur ?HENRI MARRET - marret@med.univ-tours.fr Pôle de Gynécologie Obstétrique, CHU Bretonneau, 37044 Tours Cedex 01 Tumeur bénigne la plus fréquente, les fibromes sont le plus souvent de diagnostic facile ; plus compliqué est de réaliser une bonne cartographie de l’utérus afin de caractériser les fibromes. Le nombre, la localisation, la vascularisation sont essentiels à définir et l’imagerie se doit de répondre à cette... lire la suite

Hémorragies avant 24 SA

MARINA MERVEILLE, OLIVIER PARANT, CHARLOTTE CHOLLET

Diagnostic au 1er trimestre et prise en charge au cabinet MARINA MERVEILLE - Centre d’échographie des Carmes, Toulouse Les métrorragies du 1er trimestre de la grossesse sont une cause fréquente de consultation au cabinet de ville. Elles représentent 25% des grossesses. Les étiologies principales sont une grossesse intra-utérine évolutive avec éventuel hématome décidual  (49%), une grossesse intra-utérine non évolutive qui évoluera vers une fausse couche (46%), une... lire la suite

Compte-rendu des 36èmes Journées Nationales du CNGOF

Obésité et Grossesse Pr. Pierre Mares (Nîmes)En France, 30,3 % des femmes sont en surpoids et 11 à 15% de femmes sont obèses (indice de masse corporelle (IMC) >30). La grossesse associée à un problème d’obésité est devenue une grossesse à risque aussi bien au décours de la grossesse que pour l’avenir de l’un et de l’autre pour l’enfant : aggravation du risque de macrosomie de malformations foetales de... lire la suite